Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

7 mars 2013

A ta santé !

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 22 h 04 min
  • A ta santé !

Medef : pas un sou pour les complémentaires .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 44 min

Retraites

Dans les négociations sur les régimes Arrco et Agirc, qui doivent s’achever aujourd’hui, le patronat veut faire payer les retraités en baissant de 5 % leur pouvoir d’achat.

Le Medef, qui se dit si friand de « dialogue social », est responsable du blocage, depuis des semaines, des négociations sur les régimes complémentaires de retraite. Objet du contentieux : le financement des régimes Arrco et Agirc, déficitaires. Pour le patronat, une seule solution : faire payer les retraités. Leur représentant défend ainsi l’idée d’une désindexation des pensions par rapport à l’inflation. En pratique, il propose de les revaloriser au niveau de l’inflation moins 1 % chaque année, pendant cinq ans. Autrement dit, il veut programmer une baisse du pouvoir d’achat de 5 % de l’ensemble des retraités.

Les syndicats, unis sur ce point, réclament, eux, une augmentation des cotisations patronales. « C’est une condition posée par tous les syndicats, notamment la CGT, pour pouvoir continuer à discuter du reste », dit Éric Aubin, le « monsieur retraites » de la CGT. « Pour nous, c’est possible d’aller à l’équilibre des régimes sans pour autant baisser le niveau des prestations », ajoute-t-il. Il suffirait, comme l’a proposé la CGT, de procéder à une augmentation limitée des cotisations, tout en modulant ces prélèvements selon la part que représente la masse salariale dans la valeur ajoutée, ce qui permettrait de faire contribuer davantage les grands groupes que les PME et les TPE, précise Éric Aubin.

Or, jusqu’à ce jour, le Medef refuse toute mesure significative en la matière. Tout au plus dit-il consentir à une très faible hausse du « taux d’appel » de ces cotisations (qui ne permet pas aux assurés d’acquérir des droits, à la différence du taux contractuel), mais sous de telles conditions (notamment que le niveau global des prélèvements reste constant) que cela la rend impossible.

Devant l’opposition de tous les syndicats, Laurence Parisot tentait, il y a quelques jours, de botter en direction du gouvernement, l’accusant de lui faire jouer le rôle des « méchants » dans cette affaire et lui demandant, en somme, de prendre l’initiative de désindexer les pensions. Pour la CGT, qu’elle vienne du gouvernement et soit d’abord appliquée à la retraite de base, ou du Medef et appliquée aux régimes complémentaires, cette mesure reste imbuvable : « Le niveau des pensions est déjà faible. Si on baisse leur pouvoir d’achat, on baisse la consommation, on porte un nouveau coup à l’économie et à l’emploi. »

Y. H.

Eric Aubin : CGT

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 38 min

Retraites

Éric Aubin : « Ce qui était mauvais en 2010 le reste en 2013  »

dirigeant confédéral de la CGT en charge des retraites.

« Nous avons été consultés 
par le ministère du Travail sur le “cahier 
des charges” du groupe d’experts récemment désignés pour préparer 
la prochaine réforme des retraites. 
Nous avons dit que nous ne nous sentirons pas liés au rapport que cette commission fournira. Pour nous, ce qui était mauvais 
en 2010 l’est toujours en 2013. L’approche démographique – repousser l’âge légal ou augmenter la durée de cotisation – n’est pas envisageable. La question de la durée 
de cotisation pose celle de la situation 
de l’emploi et de ce que sont les carrières des salariés aujourd’hui. Si on augmente encore la durée de cotisation, cela signifie que la retraite demain sera à soixante-cinq ans, voire au-delà, alors que les seniors continuent d’être massivement au chômage. Nous mettons en avant la question du taux de remplacement (du salaire par la retraite) qui permet de maintenir, ou pas, le niveau de vie des retraités. Les chiffres avancés indiquant que le niveau vie des retraités serait équivalent à celui des actifs prennent en compte le patrimoine, or on sait qu’une majorité de patrimoine est détenue par une petite minorité de retraités. Nous demandons aussi à ce qu’on remette 
à plat les mesures des précédentes 
réformes ayant un impact considérable 
sur le niveau des pensions, et qui continuent de produire leurs effets : indexation 
des retraites sur les prix (et non plus sur les salaires), règle des vingt-cinq meilleures années, règle de l’augmentation de la durée de cotisation en lien avec l’espérance de vie… Il faut aussi reposer la question d’un dispositif reconnaissant la pénibilité et permettant un départ anticipé. Nous préconisons également une coordination entre les divers régimes de retraite, dont l’absence aujourd’hui fait, par exemple, 
que les polypensionnés sont lésés par rapport aux autres. Enfin, s’agissant du financement, il faut sortir de règles consistant à avoir des cotisations assises sur la masse salariale, et prendre en compte la part 
de la masse salariale dans la valeur ajoutée. »

Éric Aubin

Réforme des retraites,ça commence mal .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 31 min

D’après le journal le Monde, citant des informations recueillies à Matignon, le gouvernement serait pressé de réformer les retraites dès 2013, et non 2014 comme il l’avait laissé croire. Une hâte motivée – « Matignon ne s’en cache pas », précise notre confrère – par la soi-disant nécessité de « rassurer Bruxelles et les marchés financiers ». C’est déjà au nom de ces marchés qu’en 2010, Sarkozy avait imposé aux salariés un recul de deux ans de l’âge légal. Cette fois, pour satisfaire les mêmes intérêts, ce sont les retraités que le gouvernement veut « mettre à contribution », précise le Monde. « L’idée générale : faire augmenter les pensions moins vite que l’inflation. » Autrement dit, enclencher un processus de perte du pouvoir d’achat pour quinze millions de retraité(e) s. Persister, donc, dans la voie de l’austérité en étendant son champ d’application. Pour cela, Matignon serait « tenté de (s’) inspirer » du projet que le Medef essaie d’imposer aux syndicats dans des négociations sur les retraites complémentaires : une désindexation « temporaire » des pensions sur la hausse des prix. Questions : le gouvernement Ayrault aurait-il arrêté son choix avant même d’avoir ouvert la grande concertation promise ? Aurait-il oublié l’expérience de Sarkozy qui, pour avoir réformé en faisant payer le monde du travail et en épargnant le capital, pourtant responsable de la crise, a provoqué des manifs sans précédent et précipité sa chute en 2012 ?

Y. H.

L’EUROPE DES PEUPLES NOUS APPELLE !

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 23 min

L'EUROPE DES PEUPLES NOUS APPELLE ! undecouv126

Édition réactualisée !
Le livre qui :
• Publie et décrypte le texte du nouveau traité européen.
• Démontre en quoi le prétendu pacte de croissance est une coquille vide.
• Révèle l’existence de deux règlements austéritaires baptisés « two pack » en débat au Parlement européen.
• Montre que ce traité n’est qu’une passerelle vers un nouveau traité, déjà en préparation, pour museler les peuples.
• Propose des États généraux européens pour refonder l’Europe.

Acheter le livre >>

LE Décès de Hugo Chavez

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 8 h 21 min

« Le décès de Hugo Chavez, une grande perte pour le Vénézuéla et pour l’Amérique latine tout entière » (Pierre Laurent)

Au nom du Parti communiste français et en mon nom propre, je voudrais saluer la mémoire du président Hugo Chavez Frias décédé le 5 mars après avoir affronté courageusement une longue maladie.

Le peuple vénézuélien perd un dirigeant, sans doute le plus important dans son histoire récente, qui a changé radicalement ses destinées. Il reste le président des gens modestes qui a apporté des avancées démocratiques et sociales sans précédent. Sous sa présidence, le Venezuela est devenu un pays indépendant et libre de la domination des pires fléaux du sous-développement dans lequel l’avaient laissé des décennies de gouvernement des forces corrompues et soumises à l’hégémonie étasunienne.

Son décès est aussi une grande perte pour l’Amérique latine tout entière, pour tous ces pays avec qui le Venezuela a développé des relations de coopération et de solidarité, pour tous les gouvernements progressistes avec qui le président Hugo Chavez Frias a commencé à construire une union continentale fondée sur le développement humain et le respect des souverainetés.

Je tiens à transmettre à son peuple, à sa famille, au vice-président Nicolas Maduro et à tous les révolutionnaires vénézuéliens nos plus attristées condoléances et toute notre solidarité. Nous sommes confiants dans l’avenir de la révolution bolivarienne et des peuples de l’Amérique latine forts de l’œuvre qu’il laisse.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

Paris, le 6 mars 2013.

A l’appel de l’ambassade du Vénezuela,

Pierre Laurent participera, aux côtés des forces progressistes amies,
au rassemblement en hommage à Hugo Chavez,

ce soir à 18h30 devant la Statue Simon Bolivar à Paris (8ème).

5 mars 2013

Non à l’accord national interprofessionnel !

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 16 h 41 min

Non à l'accord national interprofessionnel ! affiche_loi_medef

Prenez-le pouvoir !

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 16 h 32 min

Bienvenus sur mon nouveau blog

Dominik27

24 février 2013

Bonjour tout le monde !

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 41 min

Bienvenue dans unblog.fr. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis lancez-vous !

1...294295296297298
 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron