Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

10 mars 2014

Ukraine: une partie d’échecs à haut risque .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 22 min

Ukraine: une partie d’échecs à haut risque . 2014-03-10ukraine

 

Monde -            humanite            le 10 Mars 2014

 

Ukraine: une partie d’échecs à haut risque

Mots clés :                           ukraine,                            russie,                            kiev,                            donetsk,                            Arseni Iatseniouk,                            alexandre tourtchinov,                            partition de l’ukraine,                            simferopol,

 

 

Kiev (Ukraine), envoyé spécial. Le face-à-face entre souverainistes ukrainiens et partisans du rattachement de la Crimée à la Russie fait craindre le pire avant le référendum du 16 mars dans la péninsule. 

Devant la statue du poète ukrainien Tarass Chevtchenko, en plein centre de Kiev, non loin de l’université, des milliers de personnes sont venues hier célébrer «l’unité» du pays. «On profite de ce long week-end de congés (le 8 mars étant un jour férié en Ukraine – NDLR) pour venir se promener dans le parc et en même temps soutenir la Crimée. Elle fait partie de l’Ukraine», nous explique Oleg, un drapeau ukrainien dessiné sur la joue.

«Battez-vous et vous triompherez.» Le président du Parlement, Olexandre Tourtchinov, et le chef du gouvernement Arseni Iatseniouk n’ont cessé de répéter la célèbre phrase de Tarass Chevtchenko, dont on fête actuellement le 200e anniversaire. Et de réaffirmer : «C’est notre terre, nous n’en céderons pas un centimètre. Que la Russie et son président le sachent.»

Intense campagne médiatique

Drapeaux ukrainiens qui flottent au vent, appel à l’unité du pays, clips vidéo diffusés toutes les heures pour mettre en avant les beautés de la nation, la mobilisation des chaînes de télévision est totale, mais cette intense campagne médiatique n’aura pas réussi cette fois à mobiliser les foules. «Avec les premiers beaux jours, la plupart des gens ont profité du 8 mars (Journée internationale des femmes, fête héritée de la période soviétique – NDLR) pour partir à la campagne», nous explique Tania. Les Ukrainiens se seraient-ils déjà fait une raison, à quelques jours de la tenue du référendum, le 16 mars, sur l’indépendance de la Crimée? «Non. Mais la rapidité des événements nous laisse encore sous le choc. Seule la diplomatie pourra empêcher que la Crimée ne devienne indépendante», affirme un député du parti Batkivchtchina, qui revient tout juste de Simferopol.

« Eviter une catastrophe »

L’autre danger qui guette l’Ukraine provient des nombreux face-à-face entre partisans d’un rapprochement avec la Russie et ceux qui entendent se tourner vers l’Union européenne. À Donetsk, les protestations sont devenues quotidiennes. «Notre proximité avec la frontière russe fait de notre ville et de la région, un enjeu. Le Donbass sera l’autre bataille après la Crimée», estime le député communiste, Volodia Bidiovka. Dans cette entité géographique, à cheval en fait entre la Russie et l’Ukraine, plusieurs oligarques ont construit leur fortune sur le dos des mineurs et des ouvriers. Le politologue Viktor Niebojenko estime, dans le Kiev Times, que le pouvoir ne laissera jamais «la partition s’installer dans le Donbass», lieu stratégique où sont produits près de 30 % du PIB ukrainien.

En Crimée, des affrontements ont éclaté à Simferopol, où quelques partisans de la souveraineté ukrainienne ont tenté de manifester. « Heureusement, les diverses communautés discutent pour éviter toute catastrophe. Mais l’organisation du référendum, qui a été avancée au 16 mars, n’a pas vraiment calmer les choses », soupire le député de Crimée, Sergueï ­Topalov, membre du Parti communiste ukrainien (KPU). Les 54 observateurs internationaux de l’OSCE, interdits d’accès à la péninsule vendredi et samedi par les forces russes, devaient tenter hier une quatrième fois de pénétrer en territoire criméen.

  • A lire aussi:

Ukraine. Ne pas mourir pour les oligarques…

L’Ukraine et le savoir-faire de la nouvelle diplomatie allemande

Vadim Kamenka

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron