Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

27 février 2014

Maud, journaliste précaire sur les plannings de Radio France .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 19 h 06 min

Médias -            Maud, journaliste précaire  sur les plannings de Radio France . humanite            le 2 Août 2013

Audiovisuel

Maud, journaliste précaire  sur les plannings de Radio France

Mots clés :                           audiovisuel public ,                            austérité,                            télévision,                            radio france,                            contrat de travail,                            intermittents,                            code du travail,                            professionnels du spectacle,                            ccdu,

 

 

Petite brunette aux cheveux courts, Maud (un prénom d’emprunt) cumule près de 240 contrats à durée déterminée à Radio France, sur une période 
de sept ans. Alors qu’elle est enceinte de sept mois, 
la jeune femme n’a « pas été retenue » par sa direction 
du personnel : après des années à accepter de partir 
en province au moindre coup de fil, elle a osé réclamer un CDI et un poste sur Paris. Parce que son mari y travaille, que sa petite fille y va à l’école, et 
qu’avec son deuxième enfant à naître, des déplacements incessants seraient ingérables. « Travailler 
à Radio France et avoir une vie personnelle, quelle blague ! C’est le sentiment que j’ai eu », explique-t-elle.

Entrée à Radio France à vingt-six ans, Maud a accepté beaucoup de sacrifices. Y compris un CDD de deux mois et demi à Toulouse, loin de sa famille. À la fin de chaque stage, son chef du moment réalise un rapport de stage. Maud a toujours été bien notée. D’où vient qu’elle n’ait toujours pas été titularisée ? « Radio France est mon employeur unique », même si, restrictions budgétaires obligent, « les piges ont diminué de 8 % depuis 
les vacances de Noël dernier ». « J’avais d’autres employeurs, à la base, mais, comme il fallait toujours 
être prête à partir pour Radio France, je les ai finalement laissé tomber. » La baisse de piges la met d’ailleurs 
dans une galère complète : « Pôle emploi 
ne comprend absolument pas le système des CDD 
d’usage. À titre personnel, j’ai été radiée sept fois… »

Maud en arrive au point où elle « culpabilise ». Soutenue par les syndicats et le collectif des Journalistes précaires, elle ira aux prud’hommes, si sa situation 
n’est pas entendue.

Propos recueillis par Ca. C.

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron