Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

27 février 2014

Au Venezuela, la droite boycotte le dialogue ouvert par Maduro .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 19 h 09 min

Au Venezuela, la droite boycotte le dialogue ouvert par Maduro . maduro_9

 

Monde -            humanite            le 27 Février 2014

amérique du sud

Au Venezuela, la droite boycotte le dialogue ouvert par Maduro

Mots clés :                           vénézuéla,                            henrique capriles,                            nicolas maduro,

 

 

Une conférence pour la paix a eu lieu mercredi soir à Caracas, avec la présence annoncée d’acteurs sociaux, politiques, syndicaux et associatifs.  Après les récentes violences, l’opposition tourne le dos à cette concertation.

« Ils ne nous écarteront pas du sentier de la paix. » La banderole déployée à Miraflores donne le ton de la Conférence nationale pour la paix et la vie au Venezuela qui se tenait, hier, à Caracas, au siège présidentiel. Tous les acteurs politiques, sociaux, confessionnels, syndicaux, patronaux et étudiants avaient été conviés tandis que le pays est encore le théâtre de mobilisations, parfois, violentes, vingt jours après le déclenchement de manifestations antigouvernementales qui auraient fait quatorze morts.

L’objectif est que « les Vénézuéliens construisent un débat respectueux, de hauteur et tolérant, pour permettre la construction d’un agenda de paix politique et sociale », a résumé, lundi soir, le président, Nicolas Maduro, lors d’une rencontre avec les jeunes du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) et des salariés de la CANTV, les télécommunications nationales, dont les locaux ont été saccagés par des manifestants.

À cette occasion, le chef de l’État a évoqué deux des points à l’ordre du jour. « Le respect de la Constitution. Personne ne peut renverser un gouvernement par la force », a-t-il insisté. Le second concerne la création de la commission parlementaire Vérité chargée de réunir les preuves des exactions perpétrées ces dernières semaines et d’en dévoiler les principaux responsables.

La droite, rassemblée au sein de la Mesa de unidad democratica (MUD), a opposé une fin de non-recevoir, estimant sans doute qu’elle ferait là le jeu des autorités. Son candidat malheureux à la présidentielle, Henrique Capriles, préférant participer à la manifestation des femmes pour la vie, convoquée par l’opposition.

venez Ce refus n’est pas très étonnant. Cette initiative fait partie d’un vaste plan pour la paix et la cohabitation afin de combattre la criminalité (désarmement, programmes sociaux-éducatifs, réinsertion). Mais là encore, la droite, qui a fait de ce fléau son fonds de commerce électoral, se refuse à collaborer aux différentes actions engagées par le gouvernement, comme la création d’un modèle de police bolivarienne afin d’imposer un cadre légal aux 147 corps existants. Un boycott appliqué par Henrique Capriles, gouverneur de l’État de Miranda, qui affiche le plus fort taux de criminalité du pays.

« Je lance un appel aux dirigeants politiques de la droite. Jusqu’où iront-ils avec la violence et l’intolérance ? Quand vont-ils retirer ces foyers fascistes qui attaquent les familles ? » a interpellé Nicolas Maduro, en référence aux barricades dressées dans les quartiers chics de six villes et qui représentent « 8 % du territoire national ». La balle est dans le camp de l’opposition. Il en va de sa crédibilité.

Mobilisation de soutien à Paris. À l’occasion de la journée d’anniversaire de la révolte populaire du 27 février 1989, le « caracazo », et en signe de soutien au gouvernement socialiste démocratiquement élu, victime de tentatives de déstabilisation, le chapitre français du Mouvement international de solidarité avec la révolution bolivarienne appelle à un rassemblement, aujourd’hui, à Paris, à 18 h 30, sur la place de la Bastille, côté port de l’Arsenal.

Cathy Ceïbe

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron