Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

26 février 2014

Venezuela. La paix à Caracas… mais sans la droite .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 16 h 32 min

Venezuela. La paix à Caracas...  mais sans la droite . maduro2602

 

Monde -            humanite            le 26 Février 2014

 

Venezuela. La paix à Caracas…  mais sans la droite

Mots clés :                           vénézuéla,                            caracas,                            henrique capriles,                            nicolas maduro,

 

 

L’opposition ne participera pas à la Conférence nationale pour la paix censée mettre un terme aux violences qui ont fait depuis le 6 février, 14 morts et près de 140 blessés.

C’est aujourd’hui que s’ouvre à Caracas la Conférence nationale pour la paix. L’objectif, annoncé dimanche par le président socialiste Nicolas Maduro, est de mettre fin aux violences qui convulsent le Venezuela depuis le 6 février, date de la première manifestation, initiée par l’opposition de droite via les étudiants. À ce jour, quatorze personnes ont trouvé la mort et près de 140 ont été blessées. Dimanche, le chef de l’État a indiqué qu’une commission de la vérité serait chargée par l’Assemblée nationale de faire toute la lumière sur les exactions perpétrées ces dernières semaines. Celle-ci enquêterait « sur toutes les dénonciations du coup d’État en marche, (…) tous les mensonges et toutes manipulations nationales et internationales », a-t-il précisé en référence aux détournements d’images de répression en vue de les imputer au gouvernement afin de le discréditer. Cette commission aurait également pour mission de relever le degré de responsabilité de pays étrangers dans l’actuelle crise.

soutienmaduro

Concernant la conférence pour la paix d’aujourd’hui, Nicolas Maduro a invité tous les secteurs de la société à y participer afin de parvenir à un « accord qui renoncerait à la violence comme moyen pour parvenir à la paix ». L’invitation a été déclinée par l’opposition. Lundi, le leader de la droite, Henrique Capriles, également gouverneur de l’État de Miranda, a refusé de participer au conseil fédéral de gouvernement, « où sont approuvés les budgets pour les communautés, la construction de logements, de complexes sportifs », ainsi que les politiques contre l’insécurité. Quant aux étudiants proches de l’opposition, ils appelaient de nouveau à manifester hier à Caracas afin de se rendre en direction de l’ambassade de Cuba ! En guise de pacification, une énième provocation.

Lire aussi :

Cathy Ceïbe

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron