Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

26 février 2014

Social-Eco en bref…

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 51 min

Social-Eco -            Social-Eco en bref... humanite            le 25 Février 2014

Points chauds

Social-Eco en bref…

Mots clés :                           laurence parisot,                            edouard martin,                            loi florange,                            assurance chômage intermittents,                            jeannette,                            franck mérouze,

 

 

Les salariés des madeleines Jeannette occupent leur usine  Depuis quatre jours, les salariés des madeleines Jeannette, licenciés en janvier, occupent leur usine à Caen, empêchant la vente aux enchères de leurs machines. Un trésor de guerre de 375 000 euros, explique la CGT. « Nous ne bougerons pas tant qu’une prime supplémentaire aux indemnités légales de licenciement n’aura pas été accordée à chaque salarié », a expliqué Françoise Bacon, élue CGT, dans Ouest France. Les salariés espèrent toutefois que le commissaire 
au redressement productif puisse trouver un repreneur.

Laurence Parisot défend le régime spécial d’assurance chômage des intermittents « Nous ne laisserons pas mourir la dernière usine 
de Caen qui a continué à produire sous 
les bombardements en 1944 », a ajouté Franck Mérouze secrétaire de l’Union locale CGT de Caen.

  L’ex-présidente du Medef, Laurence Parisot, a défendu hier le régime spécial d’assurance chômage 
des intermittents du spectacle dans une tribune publiée dans les Échos, prenant le contre-pied des récentes propositions de réforme du patronat, favorable à sa suppression. À trois jours d’une 
nouvelle séance de négociations entre patronat et syndicats sur l’assurance chômage, la vice-présidente de l’Ifop récuse l’idée qu’il « serait équitable 
et juste » de supprimer le régime – déficitaire – 
des intermittents, au nom de l’équilibre financier de l’Unedic. Une pierre dans le jardin du Medef qui souhaite aligner le régime spécifique des intermittents sur le régime général et juge que c’est à l’État d’assumer le « surcoût du traitement plus favorable » réservé aux intermittents s’il le juge nécessaire.

 

 La loi Florange bientôt votée à l’Assemblée nationale Édouard Martin, l’ancien leader syndical de l’aciérie ArcelorMittal, a salué « les réelles avancées » de la loi dite « Florange » qui doit être votée définitivement lundi 
à l’Assemblée, même s’il la juge « en deçà des attentes des ouvriers ». La future loi obligera les entreprises de plus de 1 000 salariés à rechercher un repreneur pendant trois mois, sous peine de pénalités. Une entreprise 
ne se pliant pas à cette obligation pourra être condamnée à verser une pénalité pouvant atteindre 20 Smic mensuels par emploi supprimé – mais pas plus de 2 % de son chiffre d’affaires –, voire à rembourser des aides publiques perçues lors des deux dernières années.

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron