Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

1 février 2014

L’Europe : chantier d’urgence 
des syndicats .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 11 h 17 min

Social-Eco -            L’Europe : chantier d’urgence 
des syndicats . humanite            le 30 Janvier 2014

Front national

L’Europe : chantier d’urgence 
des syndicats

Mots clés :                           union européenne,                            travail,                            fn,                            solidaires,                            extrême-droite,                            front national,                            UNEF,                            syndicalisme,                            intersyndicale,                            extrême-droite européenne,                            bourse du travail,                            fidl,

 

Devant la montée des extrêmes droites sur le continent, le syndicalisme européen a une responsabilité propre.

Au-delà du constat alarmant de la montée de l’extrême droite en Europe, l’autocritique mais aussi la boîte à idées étaient de mise hier matin à la bourse du travail. Première constatation : « Le syndicalisme européen et international a pris du retard par rapport au patronat en ordre de marche depuis 1957 avec la signature du traité de Rome », explique Francine Blanche, de la CGT. Plusieurs raisons à cela : les différences de cultures syndicales d’un pays à l’autre qui freinent les initiatives, la difficulté à se réunir dans des calendriers communs, ou encore la multiplication des luttes éparses donc invisibles. Si tout le monde est d’accord sur les raisons de la montée des extrêmes droites en Europe – à savoir une construction européenne antidémocratique basée sur le libéralisme économique –, des solutions au problème existent déjà, selon les syndicats. En premier lieu : faire un effort d’éducation et de formation. Et rappeler systématiquement que patronat et extrêmes droites ont partie liée. Preuves à l’appui. « Les députés FN au Parlement européen se sont par exemple abstenus quand il a fallu voter la taxe sur les transactions financières », rappelle ainsi Francine Blanche. Insister aussi sur le fait qu’il n’existe qu’une seule ligne de partage : celle 
séparant salariés et employeurs et non pas celle fantasmée par l’extrême droite différenciant salariés du pays et salariés venus d’ailleurs. Aussi faut-il ne laisser personne en route. « La plupart des ouvriers français, européens ou sans papiers sont aujourd’hui employés dans des boîtes de sous-traitance où la sous-syndicalisation fait rage », insiste un membre de la FSU. Développer aussi les comités d’entreprise européens ou encore s’appuyer sur les accords mondiaux dans les groupes a également été évoqué. Organiser des voyages afin que les salariés d’un pays rencontrent ceux d’un autre pays. « Il faut enfin se réapproprier la valeur travail, qui est aujourd’hui la clé de la bataille idéologique menée par l’extrême droite », reprend un membre de Solidaires.

 

Stéphane Aubouard

Une réponse à “L’Europe : chantier d’urgence 
des syndicats .”

  1. projet éducatif dit :

    Content d’être tombé sur ton blog, il est très bien fait et tes articles sont captivants

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron