Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

3 janvier 2014

La crise ? : Pas pour tout le monde…

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 58 min

La crise ?

Pas pour tout le monde…

jeudi 2 janvier 2014 , par Isabelle Chasserant

 

Selon les conclusions publiées par le groupe américain Bloomberg (spécialisé dans les services aux professionnels des marchés financiers et dans l’information économique) et reprises et commentées par le journal Les Echos de ce jour, la capitalisation mondiale a doublé en dix ans.

Largement dominée par les Etats-Unis et Wall Street, qui truste 47 des 100 plus grosses valeurs mondiales, la capitalisation boursière bat ses records, avec 61 975 milliards de dollars fin 2013, contre 60 000 milliards de dollars (seulement !) en 2009.

Dans le Top 100 mondial, pour la France on retrouve les mêmes entreprises qu’en 2012 : Total, Sanofi, L’Oréal, BNP-Paris et LVMH, les valeurs françaises ayant globalement fait un bond de 18 %

email        
Version imprimable de cet article Version imprimable

Voeux de Hollande. Dix minutes de discours,trois citoyens indignés .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 52 min

Vœux de Hollande. Dix minutes de discours, trois citoyens indignés

ump, ps, François Hollande, dialogue social, gauche au pouvoir, bilan hollande, cristel coste, jean-louis betoux, pacte de responsabilité, Josée Pépin, Sécrét Lazar,

Militants syndicaux, animateurs d’associations qui luttent sur le terrain contre l’injustice et les discriminations, ils ont écouté les vœux du chef de l’État. Ils ont confié leurs réactions à chaud à l’Humanité.

  • Cristel Coste, militante CGT 
à l’hôpital, l’une des cinq de Roanne relaxés en décembre : «Pas de changement 
pour nous, les petits»

« Ce que l’’on comprend bien en écoutant François Hollande, c’est que le changement, c’est pas pour maintenant ! En tout cas pas pour nous, les petits ! Il nous a encore annoncé une politique de droite, dans la continuité de Nicolas Sarkozy, avec des économies sur les dépenses publiques. Pour l’hôpital où je travaille, cela voudra dire encore des suppressions d’emplois. François Hollande déclare vouloir lutter contre le chômage, mais sur le terrain, il faut voir comment ça se passe. Dans le Roannais, on a l’exemple d’une entreprise menacée de liquidation, c’est la CGT qui se bat depuis des mois pour sauver les emplois, mais les politiques ne suivent pas. Le président de la République me donne l’impression d’être dans sa bulle, pas dans la réalité des gens qui ont des problèmes d’argent, avec des factures qui augmentent. Après, ce n’est pas étonnant que les Français n’aient pas envie d’aller voter ou que le vote FN monte. C’est dur de leur faire ­comprendre qu’il y a d’autres alternatives en politique et que le problème n’est pas la crise, mais le capitalisme. Pour 2014, je reste motivée, il faudra qu’on soit nombreux dans la rue. L’année commence au moins par un soulagement puisque notre affaire est terminée. Le procureur a annoncé qu’il ne ferait pas appel de notre relaxe. »

  • Josée Pépin, membre du collectif 
de défense du centre ivg de l’hôpital Tenon (Paris) : « Il y aura moins de services de santé pour les gens»

ump, ps, François Hollande, dialogue social, gauche au pouvoir, bilan hollande, cristel coste, jean-louis betoux, pacte de responsabilité, Josée Pépin, Sécrét Lazar, « Je suis révoltée par les vœux de François ­Hollande. Des choses graves ont été dites, notamment la continuité de la réduction des dépenses publiques. Cela signifie moins de services de santé pour les gens. On va continuer à fermer les hôpitaux, maternités, les centres d’IVG… D’une certaine manière, on fait des économies sur le droit des femmes. Il est plus facile de trouver un accord sur un plan d’austérité que sur des questions sociales. C’est aussi ce qu’Hollande a dit lorsqu’il a parlé de “relancer l’Europe” avec Angela Merkel. Il aurait au moins pu dire aussi un mot sur le droit des femmes en Europe, et notamment en Espagne où le droit à l’avortement a été récemment remis en question. Il n’a pas non plus parlé de la dérive du Parlement européen où la “résolution Estrela”, qui visait à renforcer le droit à l’avortement en Europe, a été repoussée. Quand François Hollande parle dans ses vœux de défendre la “dignité” des femmes, cela ne veut rien dire. J’ai trouvé son discours affligeant et même parfois honteux, comme ses propos méprisables sur la Sécurité sociale. Il dit vouloir en terminer avec les excès et les abus, qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
Cela me fait honte. Les Français ont le droit de se soigner, et pourtant ils éprouvent de plus en plus de mal à le faire. Il ne faut aucune complaisance envers ce gouvernement. »

  • Jean-Louis Betoux, représentant 
de la CGT à l’Union locale d’Évry : «Tout est fait pour simplifier la vie 
des patrons»

ump,ps,françois hollande,dialogue social,gauche au pouvoir,bilan hollande,cristel coste,jean-louis betoux,pacte de responsabilité,josée pépin,sécrét lazar« Dans le discours de François Hollande tout est fait pour simplifier la vie des patrons. Cela n’apporte aucun espoir aux salariés, aux chômeurs, aux retraités pour 2014, mais pour les entrepreneurs et la finance ! Si J’ai bien entendu les mensonges du président sur la baisse du chômage, il en appelle à la mobilisation générale et évoque un pacte de responsabilité pour les entreprises, mais cela va aboutir à des baisses de charges soi-disant pour créer des embauches. Il persiste à leur attribuer des milliards de fonds publics sans contrepartie. Et la négociation sur la formation professionnelle, dans la foulée de celle dite de sécurisation de l’emploi, permettra encore aux patrons de faire des économies. Il devrait plutôt donner un coup de pouce à des salariés comme chez Fralib pour qu’ils redémarrent leur activité. Le président a dit qu’il souhaitait sanctionner les abus des dépenses de la Sécurité sociale, mais il oublie que des boîtes détournent cet argent en ne versant pas les cotisations. On a aussi eu le droit au couplet sur la crise en Europe, mais rien sur l’Europe sociale. Et encore moins sur les travailleurs détachés. Chez AT France à Bondoufle (Essonne), nous avons soutenu la grève des travailleurs égyptiens et marocains qui étaient employés illégalement. On ne peut pas continuer à laisser des gens se faire exploiter. Plutôt que d’évoquer ce dumping social, le président a préféré ressortir le vieux refrain du Medef, “investir aujourd’hui pour créer les emplois de demain”. Une recette qui n’a jamais fait ses preuves. »

Site PCF Evry

Cambodge la répression policiére sur les ouvriers du textile fait trois morts .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 40 min

Monde Cambodge : la répression policière sur les ouvriers du textile fait trois morts

Cambodge : la répression policière sur les ouvriers du textile fait trois morts

Des policiers cambodgiens ont fait au moins trois morts en ouvrant le feu, ce vendredi à Phnom Penh, sur des ouvriers du secteur de la confection qui manifestaient contre leurs conditions de travail, dernier épisode violent d’une mobilisation qui dure depuis des semaines pour réclamer des augmentations de salaires.

SNCM : huit élus communistes des Bouches-du-Rhône et de Corse s’adressent à Jean-Marc Ayrault .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 34 min

-            SNCM : huit élus communistes des Bouches-du-Rhône et de Corse s'adressent à Jean-Marc Ayrault . humanitefr            le 2 Janvier 2014

 

SNCM : huit élus communistes des Bouches-du-Rhône et de Corse s’adressent à Jean-Marc Ayrault

Mots clés :                           pcf,                            sncm,                            jean marc ayrault,

 

 

Monsieur,

Avec ces 2500 salariés marins, officiers et sédentaires auxquels s’ajoutent autant d’emplois induits, avec un chiffre d’affaire annuel de 350 Millions d’euros essentiellement réinjecté dans l’économie locale des deux régions Corse et PACA, l’avenir de la SNCM constitue un enjeu national de premier plan dans le domaine maritime comme pour la relance industrielle de cette filière, affirmée récemment par vous même.

Les élus communistes de Corse et de PACA ont déjà demandé à l’Etat de s’engager sur ce dossier.

Ce soutien et cet engagement de l’Etat sont d’autant plus attendus, que le récent rapport d’enquête parlementaire, sur la scandaleuse privatisation de la SNCM par le gouvernement Villepin Sarkozy en 2005, souligne ses carences et sa responsabilité dans l’affaiblissement de la compagnie nationale dont les actifs stratégiques ont été sacrifiés autant que l’argent public dilapidé.

Walter BUTLER et son fonds de pension ont ainsi encaissé 60 millions d’euros de plus value sans aucun investissement, tandis que la compagnie « Low Cost » Corsica Ferries employeur de travailleurs détachés sur le modèle « BOLKESTEIN », a perçu près de 180 Millions d’euros de subventions déguisées, prélevées sur l’enveloppe de continuité territoriale abondée par le contribuable français. Bien entendu un tel « laissé faire » aiguise l’appétit des dirigeants de Corsica Ferries France qui poursuivent leur acharnement procédurier.

La compagnie italo corso genevoise, soutenue dans ses démarches par la Commission européenne, remet à présent en cause, au nom de la concurrence libre et non faussée, la délégation de service public (DSP) de continuité territoriale entre le continent et la Corse, attribuée au groupement CMN SNCM par la Collectivité territoriale de Corse, pour une durée de 10 ans à compter du 1er janvier 2014. Le but étant de liquider la SNCM pour s’attaquer ensuite à la CMN et ses 430 salariés et finir, comme en Sardaigne, en situation de quasi-monopole au détriment des usagers et de l’emploi sans renoncer aux financements publics !

L’attribution de la Délégation de Service Public par l’Assemblée de Corse, contesté âprement par les tenants du monopole low cost, offre pourtant une perspective sérieuse assise sur une garantie financière pour la SNCM de 600 Millions d’euros. En arriver à un dépôt de bilan, que d’aucuns réclament ou anticipent, dans ces conditions serait un nouveau scandale d’Etat, mais cette fois-ci sous la responsabilité d’un gouvernement installé en 2012 pour faire une politique de gauche.

Plus de 3000 emplois seraient ainsi menacés, quand la lutte contre le chômage est affirmée comme une priorité par le président de la République.

Un tel scenario serait d’autant plus provocateur que les salariés de la SNCM ont déjà « payé » la privatisation avec un plan social et une réorganisation. Aujourd’hui, au regard du plan industriel de relance, basé sur une flotte à 8 navires pour les lignes de continuité territoriale et du Maghreb, ils ont validé majoritairement une nouvelle réorganisation, condition exigée de l’Etat et des actionnaires, avec des suppressions de postes sans départs contraints, pour pérenniser l’outil de travail et par la même la desserte publique de continuité territoriale continent-Corse.

Tous ces efforts ne peuvent être réduits à néant comme le renouvellement de la flotte, promis au nom du « Made in France », dont la remise en cause serait au détriment là aussi, des chantiers navals français de ST.NAZAIRE et de l’emploi en Bretagne, autre région sinistrée par le chômage.

Un tel désastre économique et social serait un gâchis inacceptable et doit être écarté.

Plusieurs collectivités locales envisagent désormais d’entrer au capital de la SNCM pour stabiliser et pérenniser « ce fleuron de la marine marchande française » dans l’intérêt général, aux côtés des autres actionnaires, la Caisse des dépôts et consignations, l’Etat et les salariés.

Ce schéma permettrait une sortie « propre » de Veolia Environnement consolidée par une participation de départ en trésorerie et une maîtrise 100% publique de la compagnie et de ses missions par l’Etat, la Caisse des Dépôts et les collectivités locales. Pour finaliser sans tarder cette proposition stratégique d’intérêt général et de bonne gestion, nous demandons au gouvernement d’organiser une table ronde avec la Ville de Marseille, le Conseil général des Bouches du Rhône, la Région PACA et la Collectivité territoriale de Corse.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Premier ministre, en l’expression de notre parfaite considération.

  • Gaby Charroux Député maire de Martigues BdR
  • Isabelle Pasquet Sénatrice des BdR
  • Dominique Bucchini président de l’Assemblée de Corse
  • Jean Marc Coppola vice président de la Région PACA
  • Frédéric Dutoit président du groupe communiste au Conseil municipal de Marseille
  • Jean Marc Charrier président du groupe communiste au Conseil général des BdR
  • Patrick Magro président du groupe communiste de la Communauté urbaine Marseille Provence Metropole
  • Michel Stefani Conseiller à l’assemblée de Corse

Cinq de Roanne : « Un acharnement inadmissible » ( Pierre Laurent P.C.F ) .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 23 min

 

Cinq de Roanne: « Un acharnement inadmissible » (Pierre Laurent)

 

J’apprends avec stupéfaction la décision du procureur de Lyon, intervenue avec cynisme le 31 décembre, de faire appel du jugement de relaxe des cinq de Roanne prononcée le 17 décembre par le tribunal.

L’acharnement contre ces cinq syndicalistes, qui refusent d’être assimilés à des criminels soumis au prélèvement ADN, ne cessera donc t-il jamais ? C’est inadmissible.

Je demande des explications : qui est responsable d’un tel acharnement? Une chose est certaine : la mobilisation doit reprendre sans tarder pour obtenir leur relaxe totale et définitive et exiger le vote d’une loi supprimant le fichage pour activités syndicales et amnistiant les syndicalistes déjà condamnés. J’assure les cinq de Roanne de ma totale solidarité et de mon entière disponibilité pour mener le combat à leurs côtés jusqu’au bout.

Ce vendredi dans l’Huma : Paris se prépare à une guerre longue en Centrafrique .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 8 h 37 min

Monde Ce vendredi dans l’Humanité : Paris se prépare à une guerre longue en Centrafrique

Ce vendredi dans l'Humanité : Paris se prépare à une guerre longue en Centrafrique

 

Alors que les violences continuent et que l’enlisement guette, l’Élysée veut préparer l’opinion publique à une intervention de long terme, à l’issue incertaine. 
À l’argument humanitaire succède désormais celui de la « lutte contre le terrorisme ».

Liban : après avoir fini 2013 dans la violence,un nouvel attentat ébranle Beyrouth .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 8 h 32 min

monde Liban : après avoir fini 2013 dans la violence, un nouvel attentat ébranle Beyrouth

Liban : après avoir fini 2013 dans la violence, un nouvel attentat ébranle Beyrouth

Une forte explosion a été ressentie dans l’après-midi à Beyrouth, à peine une semaine après l’attentat qui a coûté la vie à Mohammad Chattah, proche conseiller de l’ex-premier ministre. Ce nouvel attentat à la voiture piégée visait un bastion du Hezbollah, situé dans la banlieue sud de la capitale libanaise, et a provoqué la mort d’au moins 5 personnes.

2 janvier 2014

La justice s’acharne encore et encore contre les cinq de Roanne .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 10 min

Social-Eco La justice s’archarne encore et encore contre les cinq de Roanne

La justice s'archarne encore et encore contre les cinq de Roanne

Pourtant relaxés le 17 décembre dernier par la justice, les cinq syndicalistes vont devoir reprendre le chemin du tribunal de Roanne. En effet, le procureur général de la Cour d’appel de Lyon a décidé de faire appel du jugement de relaxe. « C’est un acharnement inadmissible », s’insurge le numéro un du PCF, Pierre Laurent.

Voeux de Hollande.Dix minutes de discours,cinq cinq citoyens indignés .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 06 min

Politique Vœux de Hollande. Dix minutes de discours, cinq citoyens indignés

Vœux de Hollande. Dix minutes de discours, cinq citoyens indignés

Militants syndicaux, animateurs d’associations qui luttent sur le terrain contre l’injustice et les discriminations, ils ont écouté les vœux du chef de l’État. Ils nous ont confié leurs réactions à chaud.

Françoise : l’Huma et la mer chaque jour .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 21 h 02 min

Médias Françoise, l’Huma 
et la mer chaque jour

Françoise, l’Huma 
et la mer chaque jour

 

Souscription populaire pour l’Humanité et l’Humanité dimanche. Chaque jour, rencontre avec un acteur de la défense de l’Humanité.  Aujourd’hui : Françoise Cabon, Nantaise retraitée à Pornichet. Pour elle «l’Humanité est plus qu’un journal». C’est un besoin qu’elle raconte entre deux rires et d’autres passions militantes et artistiques.

1...484950515253
 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron