Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

  • Accueil
  • > Non classé
  • > Interdire Dieudonné : une réponce à haut risque à la rhétorique de haine .

30 décembre 2013

Interdire Dieudonné : une réponce à haut risque à la rhétorique de haine .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 19 h 21 min

Politique -            Interdire Dieudonné : une réponce à haut risque à la rhétorique de haine . humanite            le 30 Décembre 2013

Antisémitisme

Interdire Dieudonné: une réponse à haut risque à la rhétorique de haine

Mots clés :                           racisme,                            antisémitisme,                            manuel valls,                            extrême-droite,                            dieudonné m’bala m’bala,

 

 

Les provocations antisémites de Dieudonné sont chaque jour plus insupportables. L’exigence de ne pas le laisser continuer à semer des ferments de haine est donc légitime. La question de l’adéquation entre les moyens employés et l’objectif poursuivi réclamant alors un examen sérieux et approfondi. Analyse.

En l’espèce, le problème avec Dieudonné n’est pas seulement celui d’une parole raciste proférée sur la scène confidentielle du petit théâtre parisien de la Main d’or. Il est celui, bien plus préoccupant et délicat à traiter, d’un succès qui ne se dément pas, chaque nouvelle provocation se soldant par de nouveaux « fans » sur les réseaux sociaux (412 000, hier, sur Facebook) et des records de visionnages de ses prestations en vidéo sur Internet. De même pour la « quenelle », dont la propagation sur le Net témoigne de la popularité d’un geste à la connotation antisémite indéniable quand il est employé, par exemple, devant une synagogue.

hum Face à cette contagion, le choix de l’interdiction des spectacles de Dieudonné fait débat. Sa mise en œuvre paraît tout sauf évidente. Les propos racistes sont condamnés par la loi, mais seulement une fois proférés. Ils ne peuvent donner lieu à l’interdiction d’un spectacle en prévision d’un tel délit. Le choix de Manuel Valls d’invoquer le « risque de trouble à l’ordre public » paraît tout aussi hasardeux, les tribunaux ayant systématiquement fait primer le droit à la liberté d’expression face à des municipalités qui ont tenté 
de faire annuler ces spectacles dans leur ville.

Reste la question de fond. Peut-on endiguer un tel phénomène uniquement par la réponse répressive ? 
Les associations antiracistes en doutent, à l’instar 
du Mrap, pour qui « il faut le combattre politiquement ». Le but visé devrait être en effet d’affaiblir et d’isoler Dieudonné. C’est le contraire qui risque de se produire. Tandis que la proposition de Manuel Valls divise les progressistes, elle renforce la solidarité des soutiens de l’ex-humoriste qui se présente en persécuté du « système ». C’est la porte ouverte au ralliement de tous ceux qui se sentent lésés et abandonnés par une société injuste. En faisant autant de publicité à Dieudonné qu’à lui-même, Manuel Valls, dont on ne saurait pour autant oublier à gauche les propos stigmatisant les Roms, adopte un positionnement opportuniste à haut risque.

Sébastien Crépel

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron