Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

10 décembre 2013

Faux tracts : la loi gêne Marine Le Pen .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 19 min

Politique -            Faux tracts : la loi gêne Marine Le Pen . humanite            le 27 Septembre 2013

extrême droite

Faux tracts : la loi gêne Marine Le Pen

Mots clés :                           front de gauche,                            fn,                            jean-luc mélenchon,                            marine le pen,                            pas-de-calais,                            henin-beaumont,                            raquel garrido,

 

Le Front national demande à se faire expliquer le terme de « manœuvre frauduleuse ».

Le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais) n’a pu se prononcer, jeudi, dans l’affaire des faux tracts attribués au candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon mais distribués, lors des élections législatives de 2012, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais par des militants du Front national (lire notre édition d’hier). Marine Le Pen, citée à comparaître pour « manœuvre frauduleuse » et publication d’un montage photo sans le consentement de l’intéressé, a obtenu, pour la troisième fois, le renvoi du procès.

L’avocat du FN, Wallerand de Saint-Just, a déposé au nom de sa présidente une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), qui repousse de fait l’examen de l’affaire au 10 décembre. « Ridicule, s’étrangle l’avocate du Front de gauche, Raquel Garrido, et scandaleux sur le plan démocratique ». Et la juriste de traduire l’intention de l’héritière Le Pen : « Elle dit que le délit de “manœuvre frauduleuse” n’est pas assez précis, donc qu’elle ne peut pas être condamnée à ce titre. » Le FN ne saurait donc pas ce que ce terme veut dire ? Il demande donc au Conseil constitutionnel de préciser l’article L-97, sur la base duquel Jean-Luc Mélenchon poursuit la présidente du parti d’extrême droite, qui risque un an d’emprisonnement et une amende de 15 000 euros, assortis d’une peine de privation des droits civiques.

« La seule façon de mettre fin à l’attitude arrogante de Marine Le Pen, c’est de lui donner une condamnation d’inéligibilité », estime Raquel Garrido. Le 10 décembre, après que la QPC sera plaidée « et rejetée », espère-t-elle, l’avocate plaidera « sur le fond ». Il n’y aura plus alors de pare-feu pour le FN, qui devra faire face, avant les élections municipales, à ses responsabilités.

Grégory Marin

Une réponse à “Faux tracts : la loi gêne Marine Le Pen .”

  1. Chef de projet seo dit :

    Je tiens à te féliciter pour ton blog !

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron