Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

3 novembre 2013

Manif pour l’emploi et l’intérêt des salariés le 23 novembre à Rennes .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 19 h 07 min
Manif pour l'emploi et l'intérêt des salariés le 23 novembre à Rennes . rien

Manif pour l’emploi et l’intérêt des salariés le 23 novembre à Rennes
dimanche 3 novembre 2013 – 16h18

rien

Ecotaxe Les syndicats veulent reprendre l’initiative

L’écotaxe suspendue, les questions de l’emploi, de l’avenir industriel de la Bretagne restent posées, soulignent la CGT et la CFDT. Si les adversaires de l’écotaxe ont été entendus hier, «  par contre, il n’y a toujours rien de réglé sur l’emploi, sur l’avenir industriel de la région. Rien de réglé pour les salariés qui sont déjà à la porte, chez Gad, Marine Harvest, Doux, Tilly, PSA…  » s’indigne Thierry Gourlay, secrétaire du comité régional CGT de Bretagne, particulièrement inquiet de l’interprétation qui pourra être donnée de la nouvelle reculade gouvernementale «  obtenue par des méthodes de violence assez inouïes de la part des employeurs  ». «  La décision pourrait vouloir dire que celui qui casse, il a.  » Et Thierry Gourlay de rappeller que, le 5 novembre, la CGT appelle à une manifestation nationale, à Roanne, de solidarité avec cinq militants syndicaux de la fonction publique poursuivis devant les tribunaux «  pour des actions syndicales qui n’ont aucun rapport avec la violence qu’on a pu observer ces derniers jours en Bretagne  ». «  Ça veut dire qu’il y a deux poids deux mesures, et que le gouvernement n’est pas attentif à ce que peuvent exprimer les salariés.  » Même tonalité chez Louis Baron, leader régional de la CFDT, qui dénonce «  les amalgames, la confusion installée autour de l’écotaxe  ». La suspension de l’écotaxe «  ne règle pas le problème de la transition énergétique, de l’évolution des modes de transport  », ni «  aucun des problèmes de l’avenir de l’agroalimentaire  ». Pour la CFDT comme pour la CGT, il s’agit donc maintenant «  de reprendre l’initiative  » pour replacer «  l’intérêt des salariés et de l’emploi  » au premier plan. Déjà, quatre syndicats d’Ille-et-Vilaine (CGT, CFDT, FSU, Solidaires) appellent à une manifestation départementale interprofessionnelle, le 23 novembre, à Rennes.

Yves Housson

http://www.humanite.fr/politique/le…

Nicolas Lebourg. Les bonnets rouge et l’extrême droite bretonne .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 51 min

Politique -            Nicolas Lebourg. Les bonnets rouge et l'extrême droite bretonne . humanite           le 30 Octobre 2013

L’invité de la semaine

Nicolas Lebourg. Les « bonnets rouges » 
et l’extrême droite bretonne

Mots clés :                           extrême-droite,                            bretagne,                            écotaxe,                            bonnet rouge,                            nicolas lebourg,

historien spécialiste de l’extrême droite et du fascisme à l’université de perpignan.

 

Le Figaro d’hier évoquait une note des renseignements généraux quant à une agitation des extrêmes droite et gauche bretonnes, et un risque de contagion à d’autres régions. Une pétition de soutien aux « bonnets rouges » a été lancée, incluant à la cause sociale la dénonciation du « grand remplacement » des autochtones par les immigrés. L’extrême droite bretonne est groupusculaire, mais ce sont là surgeons d’une longue et complexe histoire.

L’eurorégionalisme fut d’abord un projet porté par l’un des principaux cadres du parti nazi, Otto Strasser, quand il fit scission du parti nazi en 1930 et fit un bout de chemin avec le Parti communiste allemand. La fédération européenne des régions ethniques fut l’utopie justifiant la collaboration du Parti national breton. Après-guerre, les livres de l’ancien SS français Saint-Loup et de l’autonomiste breton et ancien vichyste Yann Fouéré diffusèrent dans l’extrême droite radicale ce thème de « L’Europe aux cent drapeaux ». L’époque permettait un dépassement de ce milieu. L’anticolonialisme est employé pour séduire à gauche. Dès 1967, des nationalistes corses affirment que « l’État colonialiste » cherche à détruire l’ethnie corse par le métissage. Après 1968, des tentatives d’union avec les anarchistes ont lieu, puis avec des maoïstes (entre autres dans le milieu occitaniste). C’est enfin la mouvance écologiste qui est prospectée – où Fouéré était lu au premier degré par Antoine Waechter, ex-candidat à la présidentielle des Verts. Était ainsi relégitimé un nationalisme du sol, du sang, de la langue. Il permet d’affirmer que l’intégration est impossible. Comme le disait crûment Unité radicale : « Si Mouloud est français, moi je suis breton… » Cela ne signifie pas qu’il faille disqualifier la lutte sociale des travailleurs bretons ou la reconnaissance des régions historiques et langues minoritaires. Mais on peut être soucieux qu’elles demeurent dans le cadre antiraciste du nationalisme de contrat social.

 

Nicolas Lebourg

Riches et pauvres en concurrence .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 40 min

Tribunes -            Riches et pauvres en concurrence . humanite           le 31 Octobre 2013

Comment faire face à la fin des ressources non renouvelables de la planète ?

Riches et pauvres en concurrence

Mots clés :                           environnement,                            décroissance ,                            paul ariès,                            thierry brugvin,                            ressources,                            empreinte écologique,

Par Thierry brugvin, Sociologue.

 

L’épuisement des ressources non renouvelables de la planète est proche. Selon, l’USGS (le service géologique des États-Unis), nous pouvons constater que les ressources de la plupart des métaux auront disparu vers 2050, soit dans une quarantaine d’années. Viendra ensuite le fer qui est le creuset de l’industrie et le fondement de notre société industrielle, à partir de 2090 environ, dans quatre-vingts ans. En ce qui concerne les ressources d’énergie, le pétrole devrait disparaître dans environ quarante ans, le gaz dans soixante ans, et le charbon dans cent cinquante ans. Les ressources d’uranium seront épuisées aux alentours de 2040. Si le fer disparaît, l’industrie sera considérablement limitée et ne pourra continuer de fonctionner qu’en recyclant.

Néanmoins, l’incertitude relative concernant tous ces chiffres réside dans le fait que quelques gisements supplémentaires peuvent être découverts et que le niveau de la demande des pays en développement reste une hypothèse théorique. Récapitulons les estimations de l’USGS : 2020, fin de l’argent, 2025, fin de l’or et du zinc, 2030, fin de l’étain et du plomb (71 % de la production de plomb est destinée aux batteries), 2040, fin du cuivre (câbles, bobinages…), 2040, fin de l’uranium, 2050, fin du nickel (utilisé dans les batteries automobiles, téléphones, ordinateurs…), 2050, fin du pétrole, 2070, fin du gaz naturel, 2090, fin du fer, 2140, fin de l’aluminium, 2160, fin du charbon.

Compte tenu du fait que le prix du pétrole va monter progressivement en flèche, les producteurs n’ont cependant pas intérêt à en vendre trop actuellement, d’une part pour ne pas faire baisser les cours actuels, mais surtout parce que, vers la fin des réserves, les profits seront exponentiels.

L’empreinte écologique et les écarts de richesses révèlent l’écart entre le Nord et le Sud. Les membres de « la décroissance autogestionnaire » proposent en particulier de débuter cette décroissance par les plus riches et de dépasser le capitalisme en proposant des solutions précises. Ainsi, la décroissance autogestionnaire vise d’une part la croissance des plus pauvres, au moins jusqu’à hauteur d’une empreinte écologique soutenable pour tous.

En effet, l’empreinte écologique soutenable pour tous était de 1,8 ha/habitant pour 6 milliards d’êtres humains en 2005, selon le WWF. Or, l’empreinte écologique d’un Européen était de 4,8 ha/hab (France 5,2 ha/hab), tandis que les États-uniens étaient à 9,5. Les habitants des Émirats arabes unis détiennent le record, avec 12 ha/hab ! Cependant, ils ne sont pas très nombreux, comparés aux États-Unis. L’empreinte écologique moyenne pour un terrien était de 2,23 ha/hab, or l’empreinte écologique mondiale disponible n’est que de 1,8 ha/hab. Ce qui permet au plus riche de vivre à ce niveau, c’est notamment le fait que les pays du Sud sont à un niveau inférieur (Afrique, 1,1 ha/hab, Asie-Pacifique et Chine, 2 ha/hab… Inde, 0,9 ha/hab). Alors que l’empreinte écologique d’un Chinois, à qui on reproche souvent de trop consommer et de trop polluer, ne dépassait que de 0,4 ha/hab le quota soutenable, un Français dépassait de 2,9 fois l’empreinte écologique soutenable et un Américain 5,2 fois !

Les Occidentaux pensent, souvent, qu’atteindre une empreinte écologique soutenable est inaccessible, or les habitants des pays riches ne se rendent généralement pas compte de leur niveau de vie par rapport à ceux des autres habitants de la planète. Paul Ariès nous rappelle qu’en 2009 « 2 % de la population mondiale détient la moitié de la richesse mondiale, tandis que 50 % n’en détient que 1 %. Un patrimoine personnel de 5 650 euros permet de faire partie des 50 % les plus riches de la planète », ce qui correspond à 50 % du prix d’achat d’une petite voiture. « Un patrimoine de 45 788 euros permet de compter parmi les 10 % les plus fortunées », soit le prix moyen en France d’un appartement F1 en Corrèze (Décroissance et gratuité, moins de biens, plus de liens, Golias, 2010).

La fin des ressources non renouvelables est une opportunité de prise de conscience des limites de la Terre. Face à cela, la redistribution des richesses et la décroissance de la consommation des plus riches aideraient les plus pauvres à continuer de croître au moins jusqu’à atteindre une empreinte écologique soutenable. Par exemple, diminuer notre besoin de rouler contribuerait à éviter d’affamer les plus pauvres. « Vivre simplement, afin que tous puissent simplement vivre », déclarait Gandhi.

 

 

Thierry brugvin,

Colonies/Palestine : Le PCF condamne l’attitude et l’action du gouvernement Netanyaou .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 29 min

-            Colonies/Palestine : Le PCF condamne l'attitude et l'action du gouvernement Netanyaou . humanitefr           le 2 Novembre 2013

 

Colonies/Palestine : Le PCF condamne l’attitude et l’action du gouvernement Netanyahou

Mots clés :                           palestine,                            Israël-Palestine,                            territoires occupés,                            négociations israël palestine,

 

 

Le gouvernement israélien préfère le chaos, la guerre totale, à toute paix négociée. C’est ce qu’il faut comprendre de cet acharnement à, simultanément, concéder de rares libérations de prisonniers politiques palestiniens, et annoncer et entreprendre des milliers de constructions nouvelles dans les colonies. C’est claquer la porte du dialogue quand on a feint de l’accepter.

Dans le même temps, les opérations militaires israéliennes à Gaza, sous blocus israélien depuis 6 ans, atteignent à nouveau un seuil critique.
L’« accrochage » frontalier du 31 octobre s’avère l’incident le plus sérieux dans le territoire palestinien depuis l’opération « Pilier de Défense » de 2012. Et la population gazaouie est, aujourd’hui 2 novembre, privée d’électricité dont le retour dépend entièrement du bon vouloir d’Israël.

L’objectif global est, en « séparant » Gaza de la Cisjordanie, d’empêcher de facto la solution à deux États. La politique du gouvernement de Benyamin Netanyahou est entièrement vouée aux colons israéliens. Elle organise la ségrégation en Israël et la déportation des populations bédouines du Neguev, avec la loi Prawer ; elle poursuit le développement d’implantations coloniales, en particulier à Jérusalem-Est dans le but de « détacher » Jérusalem de la Cisjordanie ; elle aggrave la spoliation des terres et des ressources naturelles à commencer par l’eau ; elle cherche à étrangler la population palestinienne qui vit déjà dans une situation effroyable. C’est la politique du pire. Et cette politique est contraire aux intérêts d’Israël de vivre en paix et en toute souveraineté.

Le PCF condamne l’attitude et l’action du gouvernement Netanyahou qui sabote toute perspective de solution négociée et de paix.
Nous réaffirmons notre soutien à la campagne internationale de boycott des produits des colonies, et demandons expressément au gouvernement français de ne pas se dérober à la directive contraignante adoptée par l’Union européenne concernant les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est.

Le PCF soutient et s’associe pleinement à la campagne internationale lancée le 24 octobre par Ahmed Kathrada, vétéran de la lutte anti-apartheid, pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens et de Marwan Barghouti, député palestinien et dirigeant de l’OLP. La libération des 5 000 prisonniers politiques palestiniens n’est pas seulement la condition de la paix, elle en est la voie privilégiée.

Parti communiste français

Lettre ouverte à Natacha Bouchart,maire de Calais de la LDH du Pas-de-Calais .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 22 min

Lettre ouverte à Natacha Bouchart,maire de Calais de la LDH du Pas-de-Calais . humanitefr           le 2 Novembre 2013

 

Lettre ouverte à Natacha Bouchart, maire de Calais de la LDH du Pas-de-Calais

Mots clés :                           calais,                            ldh,

 

 

C’est avec consternation et colère que nous avons appris votre  décision d’annuler le Festival « À l’Uni’son », prévu les 18 et 19 octobre derniers à Calais. Cette manifestation voulait être une rencontre festive et affichait clairement sa volonté de favoriser un rapprochement entre la population calaisienne et les personnes migrantes en exil. Elle prévoyait des expositions et des concerts et n’était donc pas, contrairement à ce que vous avez affirmé, de nature à exacerber les tensions dans la ville. Il s’agissait bien de faciliter le dialogue et les échanges dans le cadre d’une action culturelle citoyenne, démarche on ne peut plus légitime. Nous estimons que ce n’est pas en interdisant le débat public et en muselant les voix de ceux qui partagent pas vos conceptions en la matière que vous contribuerez à faire émerger des réponses à la situation des migrants qui soient en conformité avec le respect des droits de l’Homme.

En conséquence, nous considérons que la décision que vous avez prise relève d’une démarche de censure. Nous sommes également profondément choqués et scandalisés par vos récentes déclarations faisant appel à la délation en invitant la population calaisienne à dénoncer toute tentative d’occupation d’un  squat par des migrants.

Nous l’avons déjà exprimé à plusieurs reprises, la répression ne peut tenir lieu de politique migratoire et il est indigne de traiter des
hommes, des femmes et des enfants « pires que des bêtes », comme l’avait déclaré, en 2009, notre ancien Président national Jean-Pierre Dubois venu découvrir la réalité des situations sur le terrain.

Alors que des scientifiques et philosophes de renom lancent aujourd’hui une campagne visant au respect de la dignité des animaux, on est effaré de voir que vous appelez, vous, élue du peuple, à la dénonciation pour jeter, de fait, les migrants à la rue : est-il nécessaire de rappeler qu’il s’agit de populations en errance ou en transit, de pauvres parmi les pauvres ?

Vous donnez ainsi, à quelques semaines d’une échéance électorale importante pour vous, l’impression de vouloir concurrencer l’extrême-droite sur son propre terrain (à savoir l’exclusion, le rejet de l’étranger et la préférence nationale).

Vous auriez pu, en respectant la liberté d’expression, en apportant votre soutien au Festival, en vous engageant résolument au service des valeurs républicaines de Liberté et de Fraternité, vous affirmer comme une élue capable de prendre de la hauteur, au-dessus des clivages politiciens, dans le but de favoriser le « vivre ensemble » qui fait toute la richesse d’une ville ouverte sur le monde. Tel n’a malheureusement pas été le cas, c’est le moins qu’on puisse dire !

Je vous informe que la LDH, la LICRA et le MRAP viennent de cosigner un appel national « Refusons que la haine fasse programme ».
Peut-être pensez-vous avoir réussi à séduire quelques électeurs tentés par l’extrême droite mais vous aurez dans le même temps perdu l’estime et la considération de beaucoup d’autres Calaisiens et Calaisiennes, indignés ou simplement troublés par vos déclarations et votre appel à la délation.

Compte tenu de la gravité de la situation, il nous est apparu indispensable de rendre cette lettre publique.

Veuillez agréer, Madame le Maire, l’expression de notre consternation et de notre attachement profond au respect des droits de l’Homme.

Alain Pruvot, responsable LDH

Pour les libertés d’actions et d’expressions syndicales : « Tous à Roanne le 5 novembre ! ( CGT )

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 13 min

Pour les libertés d'actions et d'expressions syndicales :            le 3 Novembre 2013

 

Pour les libertés d’actions et d’expressions syndicales : « Tous à Roanne le 5 novembre ! » (CGT)

Mots clés :                           cgt,                            répression syndicale,                            cinq de roanne,
application-pdf

Documents à télécharger : Le dérouleent de la journée -

 

 

De plus en plus de militants sont frappés par la criminalisation de l’action syndicale. La CGT a décidé de lancer une grande campagne nationale pour les libertés syndicales.

Le 5 novembre 2013, un grand rassemblement national aura lieu à Roanne, le jour où les 5 syndicalistes de Roanne, symboles de cette criminalisation, seront convoqués au tribunal pour avoir refusé les prélèvements ADN.

Ci-dessous, le déroulement de la journée

 

Documents à télécharger:
Le dérouleent de la journée
Le dérouleent de la journée

Tunisie : Ennahda bloque le choix du futur premier ministre,l’état d’urgence prolongé .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 18 h 06 min

Monde Tunisie : Ennahda bloque le choix du futur premier ministre, l’état d’urgence prolongé

Tunisie : Ennahda bloque le choix du futur premier ministre, l'état d'urgence prolongé

L’opposition et les islamistes tunisiens au pouvoir ont, après leur échec samedi, jusqu’à lundi midi pour s’accorder sur le nom d’un futur Premier ministre indépendant pour sortir la Tunisie d’une profonde crise politique qui dure depuis deux ans. Parallèlement, la présidence a prolongé jusqu’à « fin juin 2014″ l’état d’urgence en vigueur depuis janvier 2011.

Le journaliste de l’Humanité,Fernand Nouvet,est mort .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 17 h 56 min

Médias Le journaliste de l’Humanité, Fernand Nouvet, est mort

Le journaliste de l'Humanité, Fernand Nouvet, est mort

Entré au journal dans les années 70, le jeune Antillais qui « s’attachait à exhumer l’horreur de l’esclavage parce qu’il savait que c’était une condition de l’émancipation des Antillais », était devenu un journaliste qui compte à l’Humanité.

Le message du directeur de l’Humanité,Patrik Le Hyaric à la directrice de RFI .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 17 h 52 min

Le message du directeur de l'Humanité,Patrik Le Hyaric à la directrice de RFI . humanitefr           le 3 Novembre 2013

 

Assassinat de deux journalistes de RFI : le message du directeur de l’Humanité, Patrick Le Hyaric à la directrice de RFI, Cécile Mégie

Mots clés :                           patrick le hyaric,                            rfi,                            mali,                            journalistes,

 

 

C’est la rage au cœur que nous avons appris le sauvage assassinat de deux journalistes Ghislaine Dupont et Claude Verlon, de votre radio, Radio France Internationale. Personne ne peut tolérer qu’on assassine sauvagement des personnes dont le métier est d’informer, de dévoiler ce qui se passe sur les tous les territoires de notre monde, notamment au Mali.

En étant sur place et en informant des réalités, nos confrères permettent le lien entre les populations de nos pays et le peuple malien, ils permettent de protéger les populations maliennes. Leur travail constitue donc une mission d’intérêt général au service d’un monde commun. Ceux qui les assassinent, prônent l’obscurantisme et une insupportable loi de la jungle.

Nous saluons leur courage et le courage de vos équipes. En ces terribles circonstances nous vous manifestons notre fraternelle solidarité.

Patrick Le Hyaric
Directeur de l’Humanité
Député au Parlement européen

Deux journalistes français de RFI assassinés au Nord-Mali .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 17 h 45 min

Monde Deux journalistes français de RFI assassinés au Nord-Mali

Deux journalistes français de RFI assassinés au Nord-Mali

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de Radio France Internationale (RFI) en reportage dans le nord du Mali à Kidal, ont été enlevés, samedi par un groupe armé, puis exécutés. L’annonce de leur mort a plongé la rédaction de RFI dans la plus  profonde tristesse. Le  président français François Hollande a exprimé son « indignation à  l’égard de cet acte odieux ».

1...161718192021
 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron