Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

21 novembre 2013

Le temps de travail des pompier en question .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 19 h 12 min

Social-Eco -            Le temps de travail des pompier en question . humanite            le 4 Novembre 2013

Le travail dans tous ses états

Le temps de travail des pompiers en question

Mots clés :                           temps de travail,                            pompiers,                            pompiers professionnels,                            martial hervy,

 

Les horaires de travail des sapeurs-pompiers ne sont pas conformes au droit européen, rappelle Martial Hervy, de la CGT.

Les pompiers professionnels français travaillent trop. C’est Bruxelles qui le dit. Du coup, la France a été sommée de respecter la directive européenne du 4 novembre 2003 sur le temps de travail pour ses pompiers. Cette mise en conformité, qui devra entrer en vigueur au 1er janvier prochain, n’est pas sans conséquence sur les effectifs. En effet, l’alignement des temps de présence sur l’Europe induirait une baisse du temps de présence. « Aujourd’hui, en l’Ille-et-Vilaine, un pompier fait des gardes de vingt-quatre heures, qui sont payées seize heures, ce qui représente 96 gardes par an. Avec l’harmonisation européenne, on va tomber à 94 gardes par an. Sur le département, cela représente un potentiel d’embauche de 153 emplois», explique Martial Hervy, de la CGT des pompiers d’Ille-et-Vilaine. Pour le syndicaliste, c’est «automatique», « la baisse du temps de travail passe par de l’emploi pour combler la baisse des gardes ».

C’est d’ailleurs l’un des enjeux du mouvement de grève des pompiers d’Ille-et-Vilaine, comme l’indique Martial Hervy. « C’est là toute la gymnastique des officiers en charge des ressources humaines, qui veulent rester à effectif constant, et donc qui bricolent. On en revient à cette histoire de recrutement de pompiers volontaires qu’ils voudraient poster 24 heures sur 24 pour éviter d’embaucher… Mais ils vont y être contraints », affirme le militant, qui a bon espoir : « Le temps de travail va peut-être permettre de sortir du conflit. »

Interrogé sur le sujet, le colonel Patet répond qu’il n’est « pas capable de dire ce que ça va représenter comme baisse de garde ». Affaire à suivre, donc.

Laisser un commentaire

 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron