Dominik27

Un site utilisant unblog.fr

25 juin 2013

Mumia Abu-Jamal devant la Cour Suprême de Pennsylvanie,ce mardi 25 juin 2013 .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 36 min

Mumia Abu-Jamal devant la Cour Suprême de Pennsylvanie, ce mardi 25 juin

Mots clés :                           mumia abu jamal,

 

 

AUJOURD’HUI, MARDI 25 JUIN, LA COUR SUPREME DE PENNSYLVANIE EXAMINE LE RECOURS DE MUMIA CONTESTANT SA CONDAMNATION A LA PRISON A VIE SANS POSSIBILITE DE LIBERATION CONDITIONNELLE

Souvenez-vous, c’était en août 2012 … Dans le plus grand secret, quelques mois après sa sortie du couloir de la mort, la justice fédérale de Pennsylvanie condamnait Mumia à la réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Et ce, en violation de la législation pénale car ni Mumia, ni même son équipe de défense n’avaient été informés de cette action judiciaire et de son résultat, l’exposant ainsi au risque de ne pouvoir contester cette décision dans les délais impartis. In extremis, prenant connaissance du déni de justice dont il était une nouvelle fois victime, Mumia en personne a interjeté appel. Sans ce recours, il aurait été définitivement privé de son droit à solliciter une libération conditionnelle.
C’est aujourd’hui que cette affaire sera examinée par la Cour Suprême de Pennsylvanie. hors la présence du prévenu. La Cour a en effet rejeté la demande formulée par Mumia de participer à l’audience aux côtés de ses avocats.

Face à ce nouvel épisode de l’acharnement judiciaire dont Mumia est toujours la victime, nous vous invitons à exiger sa libération immédiate et sans condition. Pour ce faire, signer la pétition en ligne à l’adresse du ministre de la justice des Etats-Unis en cliquant sur ces liens : www.mumiabujamal.com et www.change.org/petitions/release-mumia-abu-jamal

Loi Fioraso : un texte qui ne répond pas aux défis de l’enseignement supérieur et de la recherche ( CRC Sénat .)

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 21 min

Loi Fioraso : un texte qui ne répond pas aux défis de l'enseignement supérieur et de la recherche ( CRC Sénat .) humanitefr           le 24 Juin 2013

 

Loi Fioraso : un texte qui ne répond pas aux défis de l’enseignement supérieur et de la recherche (CRC Sénat)

Mots clés :                           sénat,                            sénateurs communistes,                            loi fioraso,

 

 

Malgré l’opposition du groupe CRC au projet de loi relatif à l’enseignement supérieur et à la recherche, celui-ci a été adopté vendredi dans la nuit au Sénat, grâce aux voix du groupe EELV et d’une partie du groupe centriste.

Ce texte n’opère pourtant toujours pas les ruptures nécessaires avec la LRU de 2007 et le Pacte de recherche de 2006 qui ont profondément déstructuré l’enseignement supérieur et la recherche. Il ne s’attaque toujours pas au fléau de la précarité.

Aucun changement significatif n’est donc intervenu au Sénat, si ce n’est la suppression grave de la procédure de qualification nationale préalable au recrutement des maîtres de conférences et de professeurs d’université par le Conseil National des Universités.

La suppression pure et simple de cette procédure, introduite par un amendement du groupe EELV, suscite à juste titre l’indignation de la communauté scientifique car elle supprime le caractère national du recrutement des enseignants-chercheurs, et partant, remet en cause leur statut, en entérinant un recrutement basé sur des critères uniquement locaux, sans garantie de qualité.

C’est pourquoi le groupe CRC s’y est opposé en séance.

L’introduction de cette disposition ne vient que renforcer notre opposition à ce texte. C’est pourquoi la CMP doit absolument rétablir cette disposition.

GROUPE COMMUNISTE RÉPUBLICAIN ET CITOYEN AU SÉNAT

Ce mardi,l’Huma en soutien aux 5 de Roanne et aux libertés syndicales .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 13 min

Social-Eco Ce mardi, l’Humanité en soutien aux 5 de Roanne et aux libertés syndicales

Ce mardi, l'Humanité en soutien aux 5 de Roanne et aux libertés syndicales

Pour quelques slogans peints sur un mur lors du mouvement des retraites  en 2010, Cristel, Gérald, Jean-Paul, Christian et Didier, militants CGT,  sont la cible d’un acharnement judiciaire. L’attaque provoque un élan  de solidarité nationale.

A lire dans notre édition:

Agressions à Argenteuil : de la culture du rejet au passage à l’acte ( LDH ) .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 07 min

Agressions à Argenteuil : de la culture du rejet au passage à l'acte  ( LDH ) . humanitefr           le 24 Juin 2013

 

Agressions à Argenteuil : de la culture du rejet au passage à l’acte (LDH)

Mots clés :                           racisme,                            droits de l’homme,                            ldh,

 

 

Les 20 mai et 13 juin derniers, deux très jeunes femmes se sont plaintes d’avoir été violemment agressées tandis qu’elles portaient un voile à Argenteuil, dans la banlieue parisienne. La seconde, qui était enceinte, a perdu son bébé. Une enquête est en cours pour établir les faits et pour retrouver les agresseurs.

De telles agressions – quels qu’en soient les détails – révèlent la libération d’une violence, à la fois sexiste et raciste, désireuse de passer à l’acte, au grand jour. La culture du rejet de l’autre, supposé étranger, surtout s’il est musulman, la glorification de la force virile et de son usage brutal, le recours aux réflexes nationalistes sur un fond délétère de confusion politique trouvent leurs prolongements dans les actes haineux d’une extrême droite en mal d’affirmation.

Le 11 juin dernier, également à Argenteuil, le contrôle d’identité d’une femme en niqab par la police a dégénéré en scène d’émeute, les témoins présents s’en prenant aux forces de l’ordre, lesquelles ont à leur tour réagi par un usage disproportionné de la force. Quoiqu’on pense de la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public, l’événement et les développements de l’actualité attestent la difficulté pratique et les risques politiques de son application au pied de la lettre.

La Ligue des droits de l’Homme s’inquiète d’une accélération possible de la dynamique de rejet et de haine autour de l’Islam. Elle les inscrit dans la droite ligne d’une montée sensible du racisme, de l’antisémitisme et de l’homophobie qui ont été encouragés à relever la tête ces dernières années, singulièrement autour des enjeux migratoires.

De fait, les politiques d’immigration menées en France depuis des années, et leur impact civique et social, se sont traduites par l’abandon des jeunes des cités, le refus ou le report du droit de vote, l’instrumentalisation d’une pseudo-laïcité et d’un pseudo-féminisme pour stigmatiser encore plus des femmes déjà discriminées.

Cette double posture – stigmatisation de l’extérieur, discriminations à l’intérieur – aboutit à désigner des cibles. La Ligue des droits de l’Homme, qui dénonce de longue date ce processus dangereux, appelle les pouvoirs publics à faire toute la lumière sur ces agressions et à prendre les mesures qui s’imposent pour faire respecter cette pierre angulaire de la laïcité républicaine qu’est la liberté de conscience.

Ligue des droits de l’Homme

Sept ans ferme pour Berlusconi .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 10 h 01 min

Monde Sept ans ferme pour Berlusconi

Sept ans ferme pour Berlusconi

L’ancien président du Conseil italien a été condamné hier à sept ans de prison ferme pour concussion et prostitution de mineure. Il a possibilité d’interjeter appel.

Mardi 25 juin 2013 : appel au rassemblement pour défendre les libertés en Tunisie .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 9 h 56 min

Mardi 25 juin à Paris : appel au rassemblement pour défendre les libertés en Tunisie

Mercredi 26 juin2013 à Fleury-les-Aubrais : soirée débat / Quelles mesures urgentes pour l’avenir des jeunes ?

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 9 h 48 min

-            Mercredi 26 juin2013 à Fleury-les-Aubrais : soirée débat / Quelles mesures urgentes pour l'avenir des jeunes ?  humanitefr           le 24 Juin 2013

 

Mercredi 26 Juin à Fleury-les-Aubrais : soirée débat « Quelles mesures urgentes pour l’avenir des jeunes ? »

Mots clés :                           emploi des jeunes,                            jeunes communistes,

 

 

Mercredi 26 Juin – 18h30 Salle François Villon à Fleury-les-Aubrais
Soirée débat « Quelles mesures urgentes pour l’avenir des jeunes ? »
avec Nordine Idir, secrétaire général du Mouvement des Jeunes Communistes de France

La situation des jeunes est accablante et nécessite des réponses urgentes. 1 jeune sur 4 est au chômage, 1 jeune sur 5 vit sous le seuil de pauvreté, le taux de chômage des moins de 25 ans avoisine les 40% dans les quartiers populaires, un étudiant sur 2 est contraint de se salarier pour financer ses études, 150 000 jeunes sont sans emploi ni formation, des difficultés quotidiennes pour l’accès aux soins, aux loisirs, à la culture, pour se loger, se déplacer… Voici la situation dans laquelle se retrouvent des dizaines de milliers de jeunes actuellement du fait de la crise mais aussi des décisions politiques qui sont prises, conduisant d’avantage les jeunes dans la précarité au lieu de les en sortir.

La mobilisation de la jeunesse, avec l’espoir d’un véritable changement, a été décisive au printemps dernier pour battre Nicolas Sarkozy. Pourtant, plus d’un an après, pas grand-chose n’a changé pour la jeunesse. Le taux de chômage des jeunes explose, ils subissent une montée de la précarité de toute sorte et ressentent de la colère et de la déception face à cette situation.

Au Parti Communiste Français et au Front de Gauche,  nous ne nous résignons pas. Nous pensons qu’il n’y a pas de fatalité et que l’on peut obtenir un véritable changement de politique qui réponde aux besoins humains, notamment sur la question de la jeunesse. Nous voulons redonner la parole aux jeunes, les écouter sur leurs difficultés quotidiennes, leurs besoins et leurs idées pour que leurs vies changent. C’est avec eux que nous voulons gagner un changement de politique.

C’est dans cet esprit que nous organisons cette soirée débat.

A cette occasion, nous vous invitons à participer à la conférence de presse qui sera organisée à 18h à la salle François Villon de Fleury-les-Aubrais, juste avant le début des échanges.

A noter aussi que plusieurs initiatives seront organisées sur la demi-journée :
•    12h30 – 14h : distribution devant l’entreprise Amazon.fr et rencontre avec un délégué syndical de l’entreprise
•    15h – 17h : rencontre avec les jeunes d’Orléans La Source place de l’Indien
•    18h30 – 20h : soirée débat à la salle François Villon de Fleury-les-Aubrais

SNCM : courrier du député FDG Gaby Charroux à Jean-MarcAyrault .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 9 h 37 min

-            SNCM : courrier du député FDG Gaby Charroux à Jean-MarcAyrault . humanitefr           le 24 Juin 2013

 

SNCM : courrier du député FDG Gaby Charroux à Jean-Marc Ayrault

application-pdf

Documents à télécharger : Le courrier de Gaby Charroux -

 

 

Ci-dessous, le courrier que M. Gaby Charroux, député Front de gauche (Bouches-du-Rhône) adressé au Premier ministre M. Jean-Marc Ayrault, suite au plan de sauvetage annoncé jeudi 20 juin à la SNCM.

 

Documents à télécharger:
Le courrier de Gaby Charroux
Le courrier de Gaby Charroux

Energie / E.On : le PCF demande une intervention publique .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 9 h 24 min

Energie/E.On : le PCF demande une intervention publique

 

Sous prétexte des nouvelles normes environnementales et refusant de faire face aux investissements à engager pour y répondre, E.On confirme vouloir fermer en France, d’ici fin 2013, 5 tranches sur les 7 que comptent les 4 centrales à charbon héritées de la Société Nationale d’Electricité Thermique (SNET). Pourtant E.On a les moyens d’investir dans la SNET pour la mise à niveau de son parc et/ou pour de nouveaux outils de production performants. Ce groupe industriel préfère opérer d’autres choix, celui de la recherche de rentabilité maximale.

535 emplois sont menacés de supression dans un secteur industriel stratégique. Cette décision désastreuse aura des conséquences sociales et économiques sur les bassins de vie concernés : Nord (Hornaing), Moselle (Emile Huchet), Saône et Loire (Lucy) et Bouches du Rhône (Gardanne).

Le PCF condamne ces décisions et demande au gouvernement une intervention publique. C’est tout le sens de la proposition de résolution déposée par les députés communiste en mars dernier. Il est de la responsabilité de l’Etat de piloter la production d’électricité et d’être le garant de l’alimentation électrique pour les citoyens.

La fermeture de plusieurs sites de production d’E.On représente un manque de 1.3GW sur le réseau. D’ici 2015, ce sont 6.9 GW qu’il manquera sur l’ensemble du parc charbon, avec les fermetures à venir des centrales thermiques d’EDF. Même toute relative, la part du thermique à flamme (10%) reste indispensable pour l’équilibre de notre mix électrique : Les centrales thermiques assurent les consommations en période de pointe et sont indispensables pour faire face à l’intermittence de l’éolien et du photovoltaïque. Les fermer revient à multiplier considérablement les risques de black-out ou à s’orienter vers un rationnement de l’électricité, et une remise en cause de l’égalité d’accès à l’énergie via une forte hausse des factures.

Il est indispensable que le gouvernement prenne les initiatives nécessaires pour mener au préalable une étude d’impact complète sur le triple terrain énergétique, écologique et social de ces décisions au risque de voir notre pays ne plus disposer de la puissance électrique nécessaire à son fonctionnement quotidien.

Nous réaffirmons que dans le mix énergétique électrique la place du thermique à flamme a une place indispensable bien que limitée. Il est temps que le gouvernement et les entreprises développent autour de cette énergie de nouveaux projets, pour répondre aux enjeux environnementaux et sociaux de demain. Investir pour développer des centrales à charbon propre super critique et pousser les développements des technologies de captage et stockage du CO2.

Mélenchon condamne la stratégie du FRont républicain .

Classé dans : Non classé — dominik27 @ 9 h 17 min

Politique Mélenchon condamne la stratégie du Front républicain

Mélenchon condamne la stratégie du Front républicain

Si personne à gauche ne remet en question le principe de faire barrage au Front National, le concept du front républicain est largement contesté. Pour Jean-Luc Mélenchon, c’est même « une arnaque » qui enferme « dans le traquenard des deux partis de l’officialisme ».

1...45678...42
 

Theveste FLE |
Lapmsaideauxparentsenmilieu... |
Arrondaz1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amipostemardi
| Young Up
| Comiteparentselevesjasseron